• Admin

Objectif de developpement durable

Le Cameroun est partie prenante aux ODD. Le pays a participé jusqu’à ce jour à tous les exercices de monitoring dont la dernière qui s’est déroulée en 2018 pour se préparer à la revue volontaire en juillet 2019 ; la société civile membre du CPDE dont COSADER est le coordinateur sous régional pour ‘Afrique centrale est leader du suivi et de l’évaluation de l’ODD 2 sur l’environnement propice aux OSC. Un plan d’action sur la mise en œuvre des ODD a été élaboré. S’agissant de la coopération au développement le Cameroun a mis en place un Comité multi partenaires qui se décline également au niveau des comités sectoriels multipartenaires dans un certain nombre de domaines prioritaires comme la santé, la forêt, l’environnement, la nutrition… Au niveau des financements, il existe une Plateforme de dialogue sur les finances publiques qui est également multi partenaires.


- Malgré ces efforts la société civile éprouve encore des difficultés pour bien remplir son rôle. La question classique du besoin en renforcement des capacités institutionnelles techniques et opérationnelles est d’actualité , Il faut y ajouter : i) la difficulté à mobiliser l’intérêt des autres acteurs de développement autour de ses activités , et donc le besoin de développer des actions pertinentes avec le partenariat pour le développement et les ODD ii)le besoin de rompre avec le regard suspicieux des autres acteurs surtout les pouvoirs publics, vis-à-vis de son action .iii) le besoin de légitimation de son rôle par les autres acteurs .

Entre 2017 et 2018, COSADER, avec l’appui du Partenariat des organisations de la société civile pour l’Efficacité du Développement POED, a mené un travail en profondeur et collégial d’élaboration d’un code éthique et de conduite pour les organisations de la société civile qui a été valide au cours d’un atelier ayant rassemblé toutes les familles d’acteurs de la société civile en septembre 2018.

Abonnez vous a notre newsletter

  • White Facebook Icon

© 2019 | COSADER